Zvi Galor

Expert en développement coopératif

CoopecGalor du Burkina Faso
Patricia du Cameroun

Veronique - R.D.Congo
Macoscle-Ile-Maurice
Souleymane DIOUF - Sénégal
Abono_Cameroun

coopgalor.com

rubriques

Consultant International

Publications

Publications Internet

Réalisation

Contributions

Adhésion

Home

Contact

mise-à-jour : 3 Février 2004

Zvi, Merci pour tout.

j'ai fini par avoir les documents avec vos observations. Nous allons lire et apporter les éléments de réponse.

Vous savez, du 4 juin 2001 au 3 Juillet 2001 un Monsieur au nom d'Enang Ajqng Aloysius a suivi un cours à Beit Berl: Course on the Management of savings qnd credit cooperatives with computer usage.

C'était d'ailleurs vous qui aviez dirigé son course project intitulé : The territorial development fund TDF. Il était allé en Israël pour le compte de notre société. C'est notre collaborateur et collègue. C'est pour vous dire depuis combien de temps on cherche à mettre cette structure sur pied... Il faut que nous y ARRIVE.

J'ai également sous la main une fédération des associations de femmes du département du Noun que d'ailleurs Madame Elron Ambassadrice d'Israël a visité au mois d'Octobre dernier. Il y a la necessité de les organiser. Pour le moment elles fonctionnent selon les règles que vous connaissez des tontines qui en fait ne les avancent en rien. Et elles sont prêtent a s'investir pour une autre cause plus louable. Il faut agir, Et bien agir. Bonne journée Zvi Galor

Patricia

 

 

Projet de création d'un fonds de développement du monde rural dénommé
fonds de développement du terroir (F.D.T.)

I- Objet

Le Fonds de Développement du Terroir (FDT), comme GIE Loi n° 93/015 du 22 décembre 1993, créé à l'initiative du Dr Adamou Ndam Njoya, a pour objet :

1- L'étude et financement des projets ruraux et artisanaux ;

2- L'encadrement technique desdits projets ;

3- La recherche des débouchés pour les productions de ces secteurs

4- La mise à la disposition du monde rural de divers services financiers afin de favoriser leur épanouissement ; agissant comme coopérative d'épargne et de crédit, loi n° 92 du 14 août 1992.

Le Fondes du Développement du Terroir (FDT) a pour objectif prioritaire de se transformer en une banque privée de développement dans les 3 ans à venir pour parer à la carence suivante constatée :

€ La faible bancarisation des régions ciblées avec tous les inconvénients que cela implique :

ƒ Improductivité de l'épargne thésaurisée ;

ƒ Risques élevés de vol ;

ƒ Perte ou détérioration des coupures de banque ;

ƒ Difficulté d'accès au crédit ; ce dernier handicap est accentué par le mode de fonctionnement des banques classiques, plus souvent étrangères dont les objectifs sont en inadéquation avec les besoins réels du monde rural.

Les conséquences en sont nombreuses :

a- Paupérisation chronique du monde rural ;

b- Démobilisation des forces vives et exode rural ;

c- Fuite des maigres capitaux ;

d- Délabrement sanitaire etc.

1- Le Fonds de Développement du Terroir aura pour rôle essentiel de redynamiser le monde rural par la valorisation des productions locales ;

2- Le financement des projets adaptés à ce secteur ;

3- La création d'emploi dans le Fonds du Développement du Terroir en un premier temps d'abord et dans les projets financés par la suite ;

4- La création des projets pour la création de l'Emploi Non-Agricole et les Entreprises de Petites Tailles aux zones

5- L'amélioration des conditions de vie et en définitive la fixation des populations, condition préalable à tout développement.

Les prestations des services financiers du Fonds du Développement du Terroir seront essentiellement :

€ La création des caisses d'épargne pour sécuriser et rémunérer les revenus des populations visées ;

€ La domiciliation de leurs opérations financières quand celles-ci sont rejetées par les banques. Nous pensons ici surtout aux salariés des régions sans banque ou aux commerçants de ces mêmes régions ;

€ Le transport des fonds entre les zones de commercialisation et les zones de population des grands produits ruraux tels que le café, le cacao, les bovins, etc. ;

€ En attendant son agrément en qualité de banque de développement, le Fonds du Développement du Terroir assurera par l'intermédiaire d'une banque à vocation internationale avec laquelle une convention sera signée toutes les opérations de banques telles que : émission de lettres de crédit, avances de trésorerie, escompte d'effets, etc.

 

haut de la page